Historique

Créé en 1854 à Toulon par Napoléon III, son premier engagement en Crimée lui vaut sa première inscription au drapeau « Sébastopol 1854-1855 ». En 1859, il est engagé en Italie, au Sénégal avec Faidherbe, puis en Chine et en Cochinchine. Son drapeau reçoit sa deuxième inscription «Saïgon 1859». Une époque héroïque où les marsouins se battent tout en subissant les maladies tropicales.

            La guerre de 1870 trouve le 4ème de Marine au sein de la « Division Bleue ». Le régiment s’illustre à Bazeilles (Ardennes) en tenant tête à 6 régiments saxons, ce qui lui vaut une nouvelle inscription sur son emblème « Bazeilles 1870 ». De 1873 à 1885, le régiment sert au Tonkin et son drapeau reçoit une nouvelle inscription « Tuyen-Quan 1885 ».

            Huit de ses compagnies participent ensuite à la pacification de Madagascar tandis qu’un de ses détachements se bat au Cambodge. En 1900, il participe aux opérations de pacification au Maroc et son drapeau reçoit une nouvelle inscription « Maroc 1907-1913 ».

            Avec la première guerre mondiale, il est engagé dès 1914, dans la vallée de la Meuse. A la fin de la grande guerre, trois nouvelles inscriptions sont brodées sur son drapeau : « la Marne 1914 », « Champagne 1915 »,  « La Cerna 1916 ». Après avoir fait campagne au Levant entre les deux guerres, le régiment est engagé sur le Rhin puis dans l’Aisne au début du second conflit mondial. Dissout en juillet 1940 et recréé en 1949 à Toulon, le régiment participe ensuite aux opérations d’Afrique du Nord, de Suez en 1956, puis d’Algérie.

            Dissout en 1959 à l’exception d’un bataillon qui maintient ses traditions à Toulon jusqu’en 1977, le 4°RIMa est transféré alors à Fréjus puis à Perpignan. Quand en 1985 le régiment revient au complet à Fréjus, il totalise 138 ans d’existence dont 56 ans de campagne. Il a alors pour mission principale de former les volontaires « service long » qui se destinent à l’Outre-Mer, devient le régiment gardien des traditions de l’Arme et veille à ce titre sur le musée des Troupes de Marine.           

            Après bien d’autres unités prestigieuses, victime du reformatage des armées et de l’abandon de la conscription, le 4°RIMa est officiellement dissout à Fréjus en juin 1998.         

 

Camps Fréjus.pdf
Document Adobe Acrobat 197.4 KB

 

Pour plus d'information, cliquez sur ce lien.

http://fr.wikipedia.org/wiki/4e_r%C3%A9giment_d'infanterie_de_marine

 

 

© AAA4RIMa 2006-2017

Tous droits réservés 

Cliquez sur le marsouin pour écouter de la musique TDM…

Les Troubadours

 

Cliquez sur la jaquette et le texte pour voir les  vidéos...